italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

166 - Demander et obtenir

12-May-2018 - VI semaine de Pâques - Samedi
Parole de Dieu
Amen, amen, je vous le dis : si vous demandez quelque chose à mon Père en invoquant mon nom, il vous le donnera. Jusqu'ici vous n'avez rien demandé en invoquant mon nom ; demandez, et vous recevrez : ainsi vous serez comblés de joie. J'ai employé des paraboles pour vous parler de tout cela. L'heure vient où, sans employer de paraboles, je vous annoncerai ouvertement tout ce qui concerne le Père. En ce jour-là, vous demanderez en invoquant mon nom ; or, je ne vous dis pas que c'est moi qui prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime, parce que vraiment vous m'aimez, et vous croyez que je suis venu d'auprès de Dieu. Je suis sorti du Père, et je suis venu dans le monde ; maintenant, je quitte le monde, et je pars vers le Père. » Jn 16,23b-28
Pensées
C’est sur ces versets de l’évangile d’aujourd’hui que se fondent les prières d’intercession dont nous avons souvent parlé. Parfois, nous les adressons au Père, d’autres fois au Seigneur Jésus Christ ou à l’Esprit Saint, ou encore nous les confions à la Vierge qui les remet directement au Père, au Fils et au Saint Esprit. Notre prière d’intercession est écoutée et exaucée en raison de l’amour et de la puissance de Dieu, mais de notre foi aussi : « En ce jour-là, vous demanderez en invoquant mon nom ; or, je ne vous dis pas que c'est moi qui prierai le Père pour vous, car le Père lui-même vous aime, parce que vraiment vous m'aimez, et vous croyez que je suis venu d'auprès de Dieu. » Le fonctionnement de notre prière se fonde sur le principe du levier : il y a un problème à régler qui est trop grand pour nous (résistance du levier), il y a la puissance du levier qui est celle de Dieu, et il y a le point d’appui qui est représenté par notre foi. En raison de l’importance que revêt ce thème, écoutons encore une fois ce que le Seigneur nous a dit il y a deux mois. Il nous écoute toujours, mais parfois il arrive qu’il ne nous exauce pas : ceci veut dire que son projet est plus grand que le nôtre. Jean dit : « Ce qui nous donne de l'assurance devant Dieu, c'est qu'il nous écoute quand nous faisons une demande conforme à sa volonté. Et, puisque nous savons qu'il écoute toutes nos demandes, nous savons aussi que nous possédons ce que nous lui avons demandé. » (1Jn 5,14-15) La prière d’intercession ne nous défend que de la non réalisation de la volonté du démon qui est bien la cause de tout mal, mais elle doit être ouverte et accepter le fait que la volonté du Seigneur peut bien être différente par rapport à la nôtre. C’est la condition énoncée par l’évangéliste Jean : afin que notre demande soit exaucée elle doit être « selon sa volonté ». Toutefois, il nous semble que son amour pour nous est tellement grand que, parfois, afin de nous exaucer, le Seigneur accepte même de changer ses projets. Notre prière peut même obtenir ceci, car un père, quand il le peut, change toujours ses programmes pour exaucer les demandes d’un fils. Il peut toutefois arriver aussi que le projet du Seigneur est si grand qu’il n’existe aucune alternative : alors nous devons l’accepter, et en l’acceptant nous en ferons partie. La seule chose qui est certaine est que nous devons, toujours et de toute manière, demander car grâce à nos demandes d’intercession notre foi est rendue actuelle.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY