italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

441 - La foi au carré

13-Nov-2017 - XXXII semaine du Temps Ordinaire - Lundi
Parole de Dieu
Tenez-vous sur vos gardes ! Si ton frère a commis une faute contre toi, fais-lui de vifs reproches, et, s'il se repent, pardonne-lui. Même si sept fois par jour il commet une faute contre toi, et que sept fois de suite il revienne à toi en disant : 'Je me repens', tu lui pardonneras. » Les Apôtres dirent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! » Le Seigneur répondit : « La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici : 'Déracine-toi et va te planter dans la mer', et il vous obéirait. Lc 17,3-6
Pensées
Notre foi nous dit que Dieu conduit l’histoire du salut, qui évolue au fil des événements humains parmi lesquels il y en a qui sont directement régis par le Seigneur, d’autres par l’esprit du mal, et seulement permis par le Seigneur en raison du droit mystérieux attribué au démon d’entraver la marche de l’histoire. Si, d’autre part comme nous dit le passage d’aujourd’hui, les ouvriers du royaume des cieux, qui oeuvrent pour la mise en oeuvre des projets de Dieu, peuvent eux aussi se permettre de dire à un arbre de se déraciner et il leur obéit, comment fait-il Dieu, avec le peu de liberté qui lui reste, à orienter les faits de l’histoire vers le plan de salut universel ? Le fait est que l’homme de foi, éclairé par l’Esprit Saint, a dans une certaine mesure – come dit Paul – la pensée du Christ, voilà pourquoi ses actions s’orientent spontanément dans la direction du plan du salut. Toutefois, quand la détermination d’un événement est au-dessus de ses possibilités, celui qui a la foi fait appel à la puissance de Dieu qui, normalement, exauce ses prières.
Normalement, mais pas toujours car l’homme de foi lui-aussi, parce qu’il fait l’objet de tentations ou parce qu’il a une vision partielle du plan du salut, fait souvent des demandes d’intercession qui même si elles sont écoutées, elles ne sont pas toujours exaucées. Toutefois, les tentations ne découlent pas toujours des désirs portant sur des événements négatifs ; souvent, il s’agit de bonnes choses mais qui ont le défaut de ne pas aller dans la direction du projet de Dieu qui emprunte des chemins – tels la douleur, les épreuves et la mort – que l’homme refuse de par sa nature. Par conséquent, notre prière d’intercession n’est parfois pas exaucée car, à ce moment là, nos voies ne correspondent pas aux voies sur lesquelles Dieu veut nous conduire. Comme nous avons déjà remarqué, cette dynamique spirituelle est bien expliquée par Jean dans une de ses lettres : « Ce qui nous donne de l'assurance devant Dieu, c'est qu'il nous écoute quand nous faisons une demande conforme à sa volonté. Et, puisque nous savons qu'il écoute toutes nos demandes, nous savons aussi que nous possédons ce que nous lui avons demandé. » (1Jn 5,14-15) C’est aussi simple que ça ! Quand notre prière n’est pas exaucée cela veut dire que sa volonté est différente par rapport à la nôtre, et c’est alors qu’il nous est demandé d’avoir une foi au carré, car nous sommes, à ce momentlà, invités à croire que le projet du Seigneur est plus lumineux, plus grand, plus complet et plus clairvoyant que le nôtre.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY