italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

139 - La puissance du pardon

17-Apr-2018 - III semaine de Pâques - Mardi
Parole de Dieu
En écoutant cela, ils ... grinçaient des dents. Mais Étienne, rempli de l'Esprit Saint, regardait vers le ciel ; il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara : « Voici que je contemple les cieux ouverts : le Fils de l'homme est debout à la droite de Dieu. » Ceux qui étaient là se bouchèrent les oreilles et se mirent à pousser de grands cris ; tous à la fois, ils se précipitèrent sur lui, l'entraînèrent hors de la ville et commencèrent à lui jeter des pierres. Les témoins avaient mis leurs vêtements aux pieds d'un jeune homme appelé Saul. Étienne, pendant qu'on le lapidait,
priait ainsi : « Seigneur Jésus, reçois mon esprit. » Puis il se mit à genoux et s'écria d'une voix forte : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Et, après cette parole, il s'endormit dans la mort. Quant à Saul, lui aussi approuvait ce meurtre. Ac 7,54-8,1a
Pensées
Il n'existe pas dans les Écritures une page plus éclairée que celle sur la puissance du pardon. Du pardon naît une vie nouvelle. Du pardon de Jésus sur la croix est née la résurrection, qui est la clé de voûte de toute l'histoire du salut. Du pardon d'Étienne à ceux qui le tuaient en le lapidant et à Saul qui assistait à ce crime et approuvait est né l'appel de Paul de Tarse, le plus grand évangélisateur de l'histoire de l'Église. Le Seigneur ne se fait pas battre en matière de générosité, et le pardon est l'acte de générosité le plus grand, celui qui rapproche le plus l’homme à Dieu. L'histoire de Paul, sa seconde vie, qui a été toute une course pour annoncer l'évangile au milieu d’agressions et de naufrages, son courage apostolique, sa transparence théologique, sa franchise, son amour pour le Seigneur et pour les hommes, ont été conçus le jour où Étienne, en mourant, a prononcé ces paroles : « Seigneur, ne leur compte pas ce péché. » Paul n'est pas un converti, il est un appelé ; et il est un appelé parce qu’il est un pardonné, par Étienne avant qu’il n’ait été appelé par le Seigneur. Nous ne savons pas quel a été l’avenir de tous ceux qui l'ont lapidé, mais certainement ils sont nés à une vie nouvelle parce qu'ils ont été tous pardonnés. En nous aussi une vie nouvelle naît toutes les fois que nous avons la capacité de pardonner. Nous ne possédons pas la puissance de Dieu, nous n'en avons aucune : nous n’avons reçu que la capacité d'aimer et de pardonner, ce qui représente le plus haut sommet de l'amour. Mais en partant de cet amour et de notre pardon, le Seigneur peut changer le monde, en commençant par nous- même. Le professeur de musique que nous soutenons tout les matins avec notre prière le sait parfaitement bien. Sur la base de fausses accusations il a été condamné à une peine privative de liberté et, étant depuis quatre ans en prison, il prie chaque soir pour ceux qui l'ont accusé en ayant recours à des mensonges, et il renouvelle ainsi continuellement son pardon envers eux. Il sait très bien que seul le pardon peut empêcher la rancune, et peut faire jaillir du mal et de la souffrance une vie nouvelle pour lui comme pour ses accusateurs.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY