italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

399 - Le bon Samaritain

08-Oct-2018 - XXVII semaine du Temps Ordinaire - Lundi
Word of God            
Pour mettre Jésus à l'épreuve, un docteur de la Loi .... voulant montrer qu'il était un homme juste, dit à Jésus : « Et qui donc est mon prochain ? » Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l'avoir dépouillé, roué de coups, s'en allèrent en le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l'autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté. Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié. Il s'approcha, pansa ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d'argent, et les donna à l'aubergiste, en lui disant : 'Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.' Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits ? » Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. » Lc 10,25-37
Thoughts            
C’est le chemin de vie qui descend de Jérusalem à Jéricho. Il y a quelques années, lorsque nous sommes allés en Terre Sainte, nous l’avons parcourue à pieds, en nous arrêtant à l’auberge du bon Samaritain. Nous nous rencontrons tous idéalement le long de cette route inondée de soleil, où il n’y a même pas un arbre à l’ombre duquel s’arrêter pour se reposer un peu. Les hommes d’affaires passent par là ; les brigands, qui prennent d’assaut et pillent, passent eux-aussi par là ; les personnes engagées, comme le prêtre et le Lévite du passage d’aujourd’hui, passent par là elles aussi et ayant des choses bien importantes à faire elles ne s’arrêtent pour aucune raison ou personne ; et les bons Samaritains passent eux-aussi ; cependant, tout en ayant leurs propres engagements, ils trouvent quand même le temps nécessaire pour s’arrêter au cas où ils rencontrent quelqu’un qui a besoin de secours.
Nous faisons peut-être partie de la catégorie des brigands, mais nous risquons aussi de faire partie de celle du prêtre et du lévite qui, en se rendant au temple peut-être même pour tenir un colloque sur la solidarité, ne trouvent pourtant pas le temps de s’arrêter afin de prêter secours à un pauvre type gisant parterre sur leur chemin. Il y a quelques années, cette parabole nous avait induit à nous lancer dans l’arène politique, afin d’enrayer quelque peu le banditisme qui infestait les chemins de la vie mais notre expérience n’a guère été bonne et nous en sommes sortis aussitôt. Revenons-en à la question initiale du docteur de la Loi : « Et qui donc est mon prochain ? », à laquelle Jésus répond par une autre question : « Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits ? » Et ensuite il ajoute : « Va, et toi aussi fais de même. » Et ce « toi » s’adresse à nous tous, à tout homme de bonne volonté.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY