italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

404 - Le démon, roi des idoles

12-Oct-2018 - XXVII semaine du Temps Ordinaire – Jeudi
Parole de Dieu            
Vous dites que c'est par Béelzéboul que j'expulse les démons. Et si c'est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais si c'est par le doigt de Dieu que j'expulse les démons, c'est donc que le règne de Dieu est survenu pour vous. Quand l'homme fort et bien armé garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort intervient et triomphe de lui .... Quand l'esprit mauvais est sorti d'un homme, il parcourt les terres desséchées en cherchant un lieu de repos. Et comme il n'en trouve pas, il se dit : 'Je vais retourner dans ma maison, d'où je suis sorti.' En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors, il s'en va, et il prend sept autres esprits encore plus mauvais que lui, ils y entrent, et ils s'y installent. Ainsi, l'état de cet homme est pire à la fin qu'au début. »
Lc 11,18-26
Pensées             
Jésus en premier a été obligé de lutter contre le démon, dont le seul objectif est celui de souiller tout ce qui est beau, grand et bon pour le rendre laid, petit et méchant. La stratégie du démon, dans cette activité de détérioration est celle de transformer les réalités humaines en idoles. Cependant, de temps en temps, ces dernières se révèlent pour ce qu’elles sont et la vérité est mise en lumière. Nous avons depuis assisté, quelque temps, à l’écroulement du système économique et financier mondial, construit sur la bases d’opérations bancaires virtuelles et même carrément fausses. Nous allons brièvement l’expliquer. L’argent, qui est une invention excellente car il permet l’échange de biens et de services, une fois qu’il a été dégagé des contraintes spatio-temporelles du troc, est devenu la plus grande idole des hommes.
Au cours de ces dernières décennies, des sommes énormes d’argent ont été (et elle le sont encore aujourd’hui) déplacées tous les jours d’un point à l’autre du globe au biais de la communication électronique, de façon totalement indépendante du marché des produits et sans qu’il soit nécessaire avoir recours aux billets de banque. C’est le jeu de la spéculation qui a transformé l’argent d’un “ moyen ” d’échange de biens et services à un “ but ” autonome et en tant que tel il est devenu une idole bien plus de ce qu’il n’était déjà. Il a suffit qu’un certain nombre de personnes demandent toutes en même temps les billets de banques correspondant aux mouvements financiers en place pour démasquer le fait qu’il y avait un nombre gonflé d’opérations qui n’étaient que virtuelles. Ces billets n’existaient pas.
Toutefois, l’argent n’est pas la seule idole, il y en a bien d’autres. Il suffit de penser au “ sexe ”, qui aujourd’hui est presque complètement séparé de l’ “ amour conjugal ” ; au “ pouvoir ” fin en soi et non pas possibilité de rendre un “ service ” social supérieur ; ou à la “ gloire ” poursuivie en tant que telle et non pas comme conséquence de l’excellence du génie humain. Ce sont toutes des manifestations de l’activité ininterrompue du démon qui travaille d’arrache-pied pour transformer tout ce qui pourrait aider l’homme à s’élever en outil de dégradation et d’abrutissement. Quelqu’un a définit le démon comme le singe de Dieu ; en effet, il essaie de l’imiter mais de façon négative et dégradée.
Remercions le Seigneur qui, de temps en temps, permet que les idoles, les machinations humaines, soient démasquées et que la vérité enfin se dégage.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY