italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

165 - Nous sommes sa parole créatrice

11-May-2018 - VI semaine de Pâques - Vendredi
Parole de Dieu
Une nuit, Paul eut une vision ; le Seigneur lui disait : « Sois sans crainte, continue à parler, ne reste pas muet. Je suis avec toi, et personne n'essaiera de te maltraiter, car dans cette ville j'ai à moi un peuple nombreux. » Paul demeura un an et demi à Corinthe ; il enseignait aux gens la parole de Dieu ... Paul resta encore un certain temps à Corinthe, puis il fit ses adieux aux frères et
prit le bateau pour la Syrie ; il emmenait Priscille et Aquila ; à Cencrées, il s'était fait raser la tête, car le voeu qui le lui interdisait venait d'expirer. Ac 18,9-18
Pensées
Lorsque dans une entreprise de famille le fils du propriétaire est assez âgé pour en prendre la direction, le père, tout en restant dans les faits le responsable, occupe le poste de président et laisse à son fils la gestion. Ce que le fils fait et décide, c’est comme si c’était le père à le faire et à le décider, bien que le père se borne simplement à lui fournir des conseils et assurer un suivi. Si le fils a l’humilité de se laisser guider par l’expérience du père, tout marche bien. C’est ce qui s’est produit dans l’histoire du salut. Le jour de la Pentecôte l’Esprit Saint est descendu sur les apôtres et l’Église est née : dans ses mains Dieu a placé le salut, tout en gardant pour lui le rôle de responsable et de souffleur au biais de l’Esprit Saint. Dans la mesure où l’Église se laisse guider par l’Esprit Saint, le plan du salut se réalise comme si Dieu lui-même était directement à l’oeuvre. À l’Église a été confié le pouvoir de remettre les péchés des hommes, de briser le pain qui, dans l’eucharistie, devient mystérieusement le corps du Christ, et le pouvoir que Dieu a depuis toujours : la Parole créatrice. Ce pouvoir, que Dieu a déféré à l’Église, s’exerce lui aussi mystérieusement mais réellement, dans l’annonce de l’évangile. Quand l’homme annonce l’évangile Dieu est à l’oeuvre : « Puis il [Jésus] leur dit : ‘ Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. ’ ... Quant à eux, ils s'en allèrent proclamer partout la Bonne Nouvelle. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l'accompagnaient. » (Mc 16,15- 20) En revenant au passage des Actes des Apôtres que l’Église nous propose aujourd’hui, il est probable que Paul, qui n’a jamais eu peur d’annoncer l’évangile, était, au début de sa mission à Corinthe, un peu découragé en raison de sa déception suite à l’accueil de son discours à l’Aréopage d’Athènes. En effet, dans cette ville, lorsqu’il avait parlé de la résurrection, les participants étaient partis, en disant que sur cette question ils l’auraient écouté une autre fois. Alors, dans le passage d’aujourd’hui, le Seigneur lui apparait en vision et lui dit : « Sois sans crainte, continue à parler, ne reste pas muet. Je suis avec toi, et personne n'essaiera de te maltraiter, car dans cette ville j'ai un peuple nombreux. » Voilà, le Seigneur nous adresse les mêmes mots : « Soyez sans crainte, continuez à parler. » Et si nous le ferons dans les milieux où nous vivons alors, le Seigneur sera à l’oeuvre, et nous verrons autour de nous s’accomplir des miracles.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY