italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

921 - Où allons nous ?

09-Aug-2018 - Ste Thérèse-Bénédicte de la Croix
Parole de Dieu
« Alors, le Royaume des cieux sera comparable à dix jeunes filles invitées à des noces, qui prirent leur lampe et s'en allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient insensées, et cinq étaient prévoyantes : les insensées avaient pris leur lampe sans emporter d'huile, tandis que les prévoyantes avaient pris …. de l'huile en réserve. Comme l'époux tardait, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent. Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : ' Voici l'époux ! Sortez à sa rencontre.' Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent et préparèrent leur lampe. Les insensées demandèrent aux prévoyantes : ' Donnez-nous de votre huile …’ Les prévoyantes leur répondirent : ' Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous ; allez plutôt vous en procurer chez les marchands. ' Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et l'on ferma la porte. Plus tard, les autres jeunes filles arrivent à leur tour et disent : ' Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! ' Il leur répondit : ' Amen, je vous le dis : je ne vous connais pas. ' Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure. Mt 25,1-13
Pensées
Edith Stein (1891-1942), dernière de onze enfants d’une famille juive, naquit à Wroclaw (à l’époque Breslau) en Pologne. Dès son bas âge, elle se déclara athée et à quinze ans elle décida de ne plus prier, même si son coeur était en quête de la vérité. Elle fit des études universitaires et tomba sur une lecture qui lui changea la vie : Le Château intérieur de sainte Thérèse d’Avila. Quand elle renferma le livre elle s’exclama : “ Ceci est la vérité ! ”
Elle se convertit au christianisme, elle se fit baptiser en 1922 et en 1938 elle fit sa profession perpétuelle dans l’ordre des Soeurs du Carmel avec le nom de Thérèse-Bénédicte de la Croix. Étant d’origine juive, elle fut persécutée par le régime allemand d’Hitler et soumise aux lois raciales de Nuremberg. Pendant qu’elle se trouvait dans le couvent des Carmélites de Echt (Pays Bas), Thérèse-Bénédicte fut arrêtée avec sa soeur Rose. En laissant le couvent, elle prit sa soeur par la main et lui dit : “ Viens, nous partons pour notre peuple. ” Elle mourut à Auschwitz le 9 août 1942.
Elle a été béatifiée et déclarée Patronne de l’Europe en 1999. Avec la parabole des dix vierges qui vont à la rencontre de l’époux, le Seigneur aujourd’hui esquisse la vie du disciple dans ce monde, en nous aidant à répondre à la question éternelle : où allons nous ? À la lumière de cette parabole, la vie est une attente active, comme elle l’a été pour Thérèse-Bénédicte qui a écrit le livre La science de la croix pendant que les Pays Bas faisaient l’objet de persécution. Sa croix a été la persécution allemande et la porte qui s’est ouverte pour elle a été celle de la chambre à gaz du camp d’extermination d’Auschwitz, où elle est entrée avec la lampe de la foi en Jésus Christ allumée.
Sainte Thérèse-Bénédicte est une sainte que nous pouvons prier afin qu’elle nous aide à accomplir la volonté du Seigneur même dans la persécution. Elle écrivait : “ Les souffrances assumées en union avec le Seigneur sont sa souffrance, inscrites dans son oeuvre rédemptrice où elles portent leurs fruits. ”


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY