italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

169 - Prière sacerdotale de Jésus (I)

15-May-2018 - VII semaine de Pâques - Mardi
Parole de Dieu
Ainsi parla Jésus. Puis il leva les yeux au ciel et pria ainsi : « Père, l'heure est venue. Glorifie ton Fils, afin que le Fils te glorifie. Ainsi, comme tu lui as donné autorité sur tout être vivant, il donnera la vie éternelle à tous ceux que tu lui as donnés. Or, la vie éternelle, c'est de te connaître, toi, le seul Dieu, le vrai Dieu, et de connaître celui que tu as envoyé, Jésus Christ. Moi, je t'ai glorifié sur la terre en accomplissant l'oeuvre que tu m'avais confiée. Toi, Père, glorifie-moi maintenant auprès de toi : donne-moi la gloire que j'avais auprès de toi avant le commencement du monde. J'ai fait connaître ton nom aux hommes que tu as pris dans le monde pour me les donner. Ils étaient à toi, tu me les as donnés, et ils ont gardé fidèlement ta parole. Maintenant, ils ont reconnu que tout ce que tu m'as donné vient de toi, car je leur ai donné les paroles que tu m'avais données : ils les ont reçues, ils ont vraiment reconnu que je suis venu d'auprès de toi, et ils ont cru que c'était toi qui m'avais envoyé. Je prie pour eux ; ce n'est pas pour le monde que je prie, mais pour ceux que tu m'as donnés : ils sont à toi, et tout ce qui est à moi est à toi, comme tout ce qui est à toi est à moi, et je trouve ma gloire en eux. Désormais, je ne suis plus dans le monde ; eux, ils sont dans le monde, et moi, je viens vers toi. Jn 17,1-11a
Pensées
Cette prière que Jésus adresse au Père à la fin de sa mission sur la terre, avant de mourir sur la croix, est d’une hauteur spirituelle telle que nous ne pouvons pas en apercevoir le sommet. Seulement après un bon nombre d’heures de prière et de silence intérieur pouvons nous nous approcher à ce passage de l’Évangile de Jean, dans l’espoir que sur nous puisse se poser un rayon de cette lumière, un réflexe des sentiments et des pensées que Jésus a eu lorsque, par cette prière, il a remis, entre les mains du Père, le projet de sa vie terrestre. Dans ce passage, il n’y a aucune préoccupation pour l’épilogue sur la Croix ; ce sera là qu’il remettra au Père, non seulement son projet de vie mais son Esprit aussi. Cette prière ne vise que les apôtres qui, au fil des trois années vécues avec lui, ont rassemblé ses révélations sur le royaume des cieux, assisté aux miracles, ils ont vécu de la Providence et ils se sont étonnés, pendant leurs premières expériences missionnaires, de voir les démons se soumettre à eux aussi. Jésus est conscient du fait que, pour le moment, tout ceci n’est pas présent dans les pensées des apôtres mais il sait aussi qu’après son ascension au ciel, l’Esprit Saint descendra sur eux et ils se rappelleront de la vérité toute entière pour pouvoir la témoigner au monde. Ce sera la naissance de l’Église. Jésus sait que les apôtres éprouveront, comme lui, la joie d’être écoutés et d’assister aux miracles, qu’ils subiront des persécutions et des condamnations, qu’ils seront dispersés dans le monde entier et qu’ils termineront leur vie terrestre avec le martyre. Et afin que tout ceci se réalise en plénitude il prie pour eux. Nous aussi, les parents, après bien des années de cheminement avec nos enfants, nous devrons les confier au Seigneur par une prière qui ressemble un peu à celle de l’évangile d’aujourd’hui.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY