italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

126 - Témoins de la résurrection

05-Apr-2018 - Octave de Pâques – Jeudi
Parole de Dieu
Lui-même était là au milieu d'eux [ les disciples], et il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Frappés de stupeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent en vous ? Voyez mes mains et mes pieds : c'est bien moi ! Touchez-moi, regardez ... il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n'osaient pas encore y croire, et restaient saisis d'étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea devant eux. Puis il déclara : « Rappelez-vous les paroles que je vous ai dites quand j'étais encore avec vous : Il fallait que s'accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. » Alors il leur ouvrit l'esprit à l'intelligence des Écritures. Il conclut : « C'est bien ce qui était annoncé par l'Écriture : les souffrances du Messie, sa résurrection d'entre les morts le troisième jour, et la conversion proclamée en son nom pour le pardon des péchés à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. C'est vous qui en êtes les témoins. Lc 24,35-48
Pensées
Le tombeau laissé vide par Jésus et l’événement de la résurrection, qu’un petit nombre accueille joyeusement et que les autorités religieuses reçoivent avec préoccupation, met sens dessus dessous la ville de Jérusalem. Les apôtres vivent cachés en restant tous ensemble, un peu pour partager la joie de l’événement, mais surtout pour se donner du courage réciproquement en attendant que la situation se normalise pour pouvoir à nouveau sortir dans les rues. C’est dans ce contexte que Jésus leur apparaît en leur adressant un franc « La paix soit avec vous ! », suivi par une succession en crescendo de phrases et de comportements qui ont pour but de les faire sortir de la peur qu’ils
éprouvent : « Pourquoi êtes-vous bouleversés … c'est bien moi ! Touchez-moi ... Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Par la suite, après avoir ouvert leur esprit à l’intelligence des Écritures où étaient déjà annoncés sa mort et sa résurrection, il confie aux apôtres le grand mandat d’en être les témoins en commençant par la ville de Jérusalem. « Comment ? Il faut donc vraiment commencer par Jérusalem, avec la ville qui est toute en émoi ? Ne pourrait-on pas commencer par un endroit un peu plus tranquille ? », auront-ils pensé dans leur for intérieur. Par contre, c’est vraiment à Jérusalem que commencera leur témoignage. Cet événement me rappelle mon ami Matthieu qui, tout de suite après sa conversion à l’évangile, commençait à en parler tout autour de lui en se gardant bien de le faire dans sa famille qui avait accueilli ce changement de vie comme une extravagance. « Non, non – lui dit le père Fausto, missionnaire combonien – commence à en parler justement à l’intérieur de ta famille. » Nous aussi, qui prions depuis un certain temps ensemble et avons rendu témoignage de notre foi, nous croyons que le moment est venu de nous exposer un peu plus, comme témoins de la résurrection. Il est nécessaire de relancer l’évangélisation, surtout pour ce qui est des laïques et des familles chrétiennes. Il suffit de commencer à vivre de façon spontanée notre foi et le Saint Esprit s’occupera de tout le reste.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY