italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

015 - Dieu habite dans l’homme

05-Dec-2017 - I semaine de l'Avent - Mardi
Parole de Dieu
A ce moment, Jésus exulta de joie sous l'action de l'Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l'as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l'as voulu ainsi dans ta bonté. Tout m'a été confié par mon Père; personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. » Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez ! Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu. » Lc 10,21-24
Pensées
Dans l’évangile d’aujourd’hui Jésus nous parle du lien qui unit le Père au Fils et le Fils au Père. Il ne l’explique point, il l’annonce et pendant qu’il est en train de l’annoncer, Jésus exulte dans le Saint Esprit, car Dieu a révélé le mystère du royaume des cieux aux petits et il l’a caché aux savants. « Ces choses », comme il les appelle, ne doivent pas être comprises : ce sont des vérités qui doivent être écoutées et auxquelles il faut d’abord croire pour pouvoir les comprendre. Une de ces vérités, celle qui nous est annoncée aujourd’hui, est la relation de connaissance et de communion qui existe entre le Père et le Fils : « Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils. » C’est une relation que nous avons tous expérimentée, même si ce n’est que sous forme humaine. Lorsque Gabriele appelle Gian Mario ou Claudia appelle Giannandrea, ils se retournent car ils reconnaissent la voix de leurs enfants ; et, toutes les personnes présentes se rendent bien compte, par le nature immédiate des réponses et le caractère naturel des comportements, qu’il s’agit là de leurs pères. C’est le même sentiment que nous éprouvons lorsque, Jésus, dans l’évangile, parle du Père. Mais il y bien plus : nous aussi, nous sommes introduits dans ce lien profond qui unit de façon inséparable Jésus au Père. C’est saint Augustin qui le dit : « Dieu n’aurait pas pu dispenser aux hommes un don plus grand que celui-ci : il nous a uni à lui comme membres pour qu’il [Jésus de Nazareth] soit Fils de Dieu et fils de l’homme, Dieu unique avec le Père, lui-même homme parmi les hommes. » C’est pour cette raison que, jour après jour, nous méditons l’évangile et les Écritures Saintes : pour nous familiariser avec Jésus et avec le Père afin d’en assimiler l’esprit et la façon de penser. Pendant la journée, il nous revient de transférer tout ceci dans nos oeuvres et de le transmettre aux personnes que nous rencontrons. Si, jour après jour, nous restons fidèles à nos réflexions du matin nous pourrons dire à la fin avec saint Paul : « Eh bien ! la pensée du Christ, c'est nous qui l'avons ! » (1Co 2,16)


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY