italiano english française español español

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
accueil
à propos de nous
ce que nous offrons
pourquoi nous prions
Évangile et vie

 






L’Évangile au petit déjeuner
Pensées matinales des membres de la famille Castaldi (Saronno, Italie), réunis pour prier et grandir ensemble.
Réflexions offertes à tous visant à encourager la prière dans les familles chrétiennes du monde. 
La version française a été éditée par Francesca Adragna-Castelli et elle a été coordonnée par Gabriele Bottai

284 - La moisson est abondante

10-Jul-2018 - XIV semaine du Temps Ordinaire – Mardi
Parole de Dieu 
Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant les foules, il eut pitié d'elles parce qu'elles étaient fatiguées et abattues comme des brebis sans berger. Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, et les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers pour sa moisson. » Mt 9,35-38
Pensées 
Chaque fois que pendant la messe il nous arrive d’écouter une homélie sur ce passage de l’évangile, le prêtre termine en demandant aux fidèles de prier pour les vocations sacerdotales ; et nous aussi nous prions assez souvent pour cette intention de prière. Il est vrai que la moisson est abondante et que les ouvriers sont peu nombreux, mais il nous semble un peu limité d’imaginer que Jésus, lorsqu’il a invité ses disciples à prier le Père pour qu’il envoie plus d’ouvriers pour sa moisson, ne se rapportait qu’aux prêtres. Dans la vigne du Seigneur tout le monde est nécessaire : il faut néanmoins que les ouvriers, quelle que soit leur activité, travaillent bien. En d’autres termes, il faut des saints. Ce sont les saints les ouvriers qui travaillent le mieux. L’Église et la société ont besoin de saints : des prêtres saints, des époux saints et des familles saintes, des hommes politiques et des administrateurs saints, des entrepreneurs saints, des enseignants saints, des artistes et des sportifs saints. Quel que soit notre rôle dans l’église, dans la famille et dans la société, si nous oeuvrons de manière sainte, nous serons de bons ouvriers, autrement nous risquons de détruire même le bon travail mené par les autres. Deux questions surgissent alors : Qui sont les saints ? Que veut dire oeuvrer de manière sainte ? De même que l’amour, la sainteté aussi est difficile à définir mais quand nous la rencontrons nous la reconnaissons tout de suite. Toutefois, une première réponse nous est donnée par saint Paul dans sa Lettre aux Corinthiens, lorsqu’il parle du corps et des membres : « Le corps humain se compose de plusieurs membres, et non pas d'un seul.... Dieu a disposé les différents membres comme il l'a voulu .... L'oeil ne peut pas dire à la main : “ Je n'ai pas besoin de toi ” ; la tête ne peut pas dire aux pieds : “ Je n'ai pas besoin de vous ”....Or, vous êtes le corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes les membres de ce corps. » (1Cor 12,14-27) Chacun, nous dit saint Paul doit être au service des autres, comme fait chaque membre du corps. L’esprit de service est un signe clair de sainteté. Mais la véritable réponse nous est fournie par saint Paul lorsqu’il nous explique que le service à rendre aux autres doit se fonder sur la charité : « L'amour prend patience ; l'amour rend service ; l'amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d'orgueil ; il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'emporte pas ; il n'entretient pas de rancune ; il ne se réjouit pas de ce qui est mal, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. » (1Cor 13,4-7) Voilà donc la véritable sainteté.


 

Anna Maria Rossi e Pierluigi Castaldi
via Gaudenzio Ferrari, 29 - 21047 Saronno (VA) ITALY